Conférence de novembre 2017

 

 

Conférence sur «Le principe de l’unité familiale pour les réfugiés en Suisse – Les normes internationales relatives aux droits de l’homme sont-elles appliquées?

La fuite, qu’elle résulte de persécution ou de conflit, conduit fréquemment à la séparation des familles. Le regroupement familial est souvent le seul moyen de garantir le droit des réfugiés à la vie familiale. Bien que ce droit soit consacré dans plusieurs traités internationaux relatifs aux droits de l’homme, il existe en Europe et en Suisse une tendance à le restreindre. En Suisse, cela concerne en particulier, mais pas exclusivement, les réfugiés reconnus conformément à la Convention qui n’ont pas obtenu l’asile («réfugiés admis à titre provisoire») et les personnes admises à titre provisoire.

Mardi 21 novembre 2017, une conférence sur le principe de l’unité familiale pour les réfugiés en Suisse a eu lieu à Berne. Organisée par le Centre suisse pour la défense des droits des migrants (CSDM) et le Bureau du HCR pour la Suisse et le Liechtenstein, elle a permis de présenter et de discuter les résultats des  études du Conseil de l’Europe “Réaliser le droit au regroupement familial des réfugiés en Europe” et de Stéphanie A. Motz « Family Reunification for Refugees in Switzerland: Legal Framework and Strategic Considerations ».

2017-11-21 Berne, Switzerland — Conference on “The Principle of Family Unity for Refugees in Switzerland – Are International Human Rights Standards Applied?” Organised by the Swiss Advocacy Centre for Migrants’ Rights (CSDM) and the UNHCR Office for Switzerland and Liechtenstein. — Copyright ©2017 Daniel Zihlmann Photographer. All Rights Reserved. — Mandatory Credit DANIELZIHLMANN.COM —

Le CSDM remercie tous les intervenants pour leur contribution et notamment, Nils Muižnieks, Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, Stephanie A. Motz (CSDM/ Université de Lucerne), Madeline Garlick (UNHCR), Anja Klug (cheffe du Bureau du HCR pour la Suisse et le Liechtenstein), Vanessa Ballarin (Croix-Rouge Suisse) et Areti Sianni (UNHCR) pour leur contribution enrichissantes.

2017-11-21 Berne, Switzerland — Conference on “The Principle of Family Unity for Refugees in Switzerland – Are International Human Rights Standards Applied?” Organised by the Swiss Advocacy Centre for Migrants’ Rights (CSDM) and the UNHCR Office for Switzerland and Liechtenstein. — Copyright ©2017 Daniel Zihlmann Photographer. All Rights Reserved. — Mandatory Credit DANIELZIHLMANN.COM —

Depuis la gauche: Jasmine Caye (Présidente CSDM),Nils Muižnieks, Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, Stephanie A. Motz (CSDM/ Université de Lucerne), Madeline Garlick (UNHCR), Anja Klug (cheffe du Bureau du HCR pour la Suisse et le Liechtenstein), Vanessa Ballarin (Croix-Rouge Suisse) et Areti Sianni (UNHCR) 

Depuis la droite: Muriel Trummer (UNHCR), Gabriella Tau (CSDM) et Boris Wijkstroem (CSDM).

Vous pouvez consulter la galerie photo ici. La note d’information, le programme et les détails pratiques de la Conférence sont disponibles ici.

Lire aussi l’Opinion de Jasmine Caye dans Le Temps: “Les obstacles au regroupement familial freinent leur intégration”, 13 décembre 2017, accessible ici