Le rôle du Centre suisse pour la défense des droits des migrants (CSDM) est de garantir et promouvoir le respect des droits fondamentaux des requérants d’asile, réfugiés et migrants en Suisse.

Pour y parvenir le CSDM engage des procédures juridiques devant les instances internationales comme la Cour européenne des droits de l’homme ou le Comité des Nations Unies contre la torture. Créé en mai 2014, le CSDM est une association d’envergure nationale collaborant avec plusieurs bureaux de consultation juridique basés dans d’autres cantons en suisse romande et en suisse allemande.

En juillet 2014, le travail du CSDM a porté ses fruits avec un premier arrêt positif de la Cour européenne des droits de l’homme (M.P.E.V. et autres c. Suisse) clarifiant la portée du droit au respect de la vie familiale des personnes migrantes. Plus de 25 cas ont déjà été soumis aux instances internationales.

A côté de son activité de représentation juridique, le CSDM fournit des avis juridiques et se consacre au développement des compétences des juristes et avocats en Suisse.

Depuis 2017, le CSDM travaille en partenariat avec le Bureau du HCR pour la Suisse et le Liechtenstein afin d’améliorer la situation des réfugiés et des personnes admises à titre provisoire qui souhaitent bénéficier du regroupement familial avec leurs enfants et conjoints.

Le travail du CSDM est unique en Suisse.